N°5, septembre 2012


shapeimage_2
cellophone5

Prototype de corps destiné à être monté avec le manche du N° 4. Adjonction d’un fond en érable actif sur le plan acoustique, âme suspendue, mécanisme d’encliquetage du manche amélioré.

L’aigü est plus timbré, mais les éclisses très fines vibrent de façon exagérée, avec comme conséquence une sonorité caverneuse dans le medium et des vibrations au niveau du joint de couvercle.